Publication de la première norme ISO 14090

Publication de la première norme ISO 14090 : 2019 Adaptation au changement climatique

Le climat de la terre dépend de nombreux facteurs tels que la teneur en gaz à effet de serre (GES) et en aérosols dans l’atmosphère, la quantité d’énergie provenant du soleil ou encore les propriétés de la surface de la terre. Quand les activités humaines ou naturelles modifient ces facteurs, cela peut engendrer un réchauffement ou un refroidissement de la planète.

Les activités humaines, principalement, l’exploitation massive des combustibles fossiles depuis le début de la révolution industrielle, contribuent à l’augmentation de ces concentrations.

Les concentrations atmosphériques telles que le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N2O) ont fortement augmenté depuis 1750. Elles dépassent aujourd’hui les concentrations préindustrielles.

Le dioxyde de carbone est le plus important (en quantité) des GES. Sa concentration est aujourd’hui de 379 ppm dans l’atmosphère, c’est-à-dire plus élevée qu’elle ne l’a jamais été en 650 000 ans.

A l’issue de la 21e Conférence des Parties (COP 21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), un accord a été conclu (accord de paris), entré en vigueur en novembre 2016.

L’Accord a pour objectif de renforcer la réponse globale à la menace du changement climatique, dans un contexte de développement durable et de lutte contre la pauvreté, notamment en :

· Maintenant l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et en poursuivant l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, étant entendu que cela réduirait sensiblement les risques et les effets des changements climatiques ;

· Renforçant les capacités d’adaptation aux effets néfastes des changements climatiques et en promouvant la résilience à ces changements et un développement à faible émission de gaz à effet de serre, d’une manière qui ne menace pas la production alimentaire ;

· Rendant les flux financiers compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques.

Pour permettre aux organismes une adaptation au changement climatique lors de la conception et de la mise en œuvre de leurs politiques, stratégies, plans et activités. Une nouvelle norme internationale vient de voir le jour, la norme ISO 14090.

« ISO 14090, Adaptation au changement climatique — Principes, exigences et lignes directrices, est la première d’une série de normes ISO dans ce domaine. Son but est d’aider les organismes à évaluer les impacts du changement climatique et à mettre en place des plans d’adaptation efficace. Elle permettra aux entreprises, d’une part, d’identifier et de gérer les risques et, d’autre part, de saisir toutes les opportunités que pourrait offrir le changement climatique. »

Plusieurs normes, qui proposeront d’autres lignes directrices supplémentaires, sont en préparation, à savoir, ISO 14091, qui traitera de la vulnérabilité, des impacts et de l'évaluation du risque, et ISO 14092, sur la gestion des gaz à effet de serre et activités associées, qui définira les exigences et les lignes directrices pour la planification de l'adaptation des organismes, notamment des pouvoirs publics locaux et des collectivités locales.

Source : https://www.iso.org

QSE Développement est un cabinet spécialisé en Management de la Qualité, de la Sécurité, de l'Environnement et de l'Energie.

Nous intervenons en Conseil, Formation inter et intra entreprise, Audit et Temps partagé (externalisation)

Nos coordonnées

QSE Développement

11 place des Minimes, 42300 Roanne

Tél : 04.77.69.76.61

renseignement@qse-developpement.com

  • Twitter
  • G+
  • Facebook
  • LinkedIn
QSE-Développement.com - Copyright - 2018 - Tous droits réservés